Terre Vegetale Reunion 974  livre sur place dans  un camion benne 3t5, pour une contenance d’environ 1,6 m3.

Nos premiers tarifs selon secteurs s’élèvent a  75,00€

Contactez nous pour plus de détails

COMMANDER

 0692 432 847

Notre service transport est à l’écoute de vos besoins complémentaires

Retraits en pépinières, transport de matériaux ? notre service transport vous accompagne pour vos autres aménagements de jardin.

camion terre vegetale 974

Livraison et décharge d’un camion de terre vegetale reunion 974 chez un particulier

Terre vegetale reunion 974, un produit naturel

Ce qu’on appelle couramment « la terre » peut avoir deux origines bien différentes, végétale ou minérale. La terre minérale est issue de l’érosion des masses rocheuses et est composée de mélange siliceux essentiellement. Sa composition et sa couleur dépendra du bassin géologique d’implémentation.

D’un autre côté, la terre végétale est issue de la décomposition lente des matières organiques tombées sur le sol au fil des années. Leur empilement et lente compression forme une couche de terre superficielle dont les propriétés intéressent tout particulièrement les agriculteurs et les jardiniers. L’épaisseur de cette couche varie suivant l’exposition du terrain aux éléments naturels et sa capacité à retenir les alluvions.

En effet, la terre naturelle est un produit très fragile et mobile. Rapidement nettoyée par les pluies et les inondations, elle est victime de l’agriculture intensive qui supprime les obstacles au ruissellement des eaux. Elle est par nature totalement absente de certaines zones géologiques, inaptes à sa formation : montagnes, rivages, zones désertiques.

Composition

  • La terre végétale est composée essentiellement de résidus végétaux qui vont donc dépendre du lieu de formation. Feuilles mortes, branchages, champignons et autres produits forestiers en zone boisée, herbes, mousses et sphaignes ailleurs. On y trouve également tous les produits de la vie animale, excréments et restes en décomposition.

La couche de terre végétale naturelle évolue en permanence car elle est travaillée par les vers de terre, les insectes, les micro-organismes et autres nombreux champignons. Les couches supérieures, relativement pauvres en éléments nutritifs, ne présentent pas un mélange très avancé des différents composants. Il faut creuser quelques centimètres pour atteindre la terre végétale elle-même, plus compacte et au sein de laquelle il est difficile de distinguer les composants végétaux et minéraux.

L’épaisseur de la couche de terre végétale fait en moyenne 20cm et dépasse rarement les 40cm. La gravité aidant, elle sera plus épaisse en bas des pentes et dans les creux. Sous l’action des micro-organismes et de l’éluviation, les couches inférieures de terre végétale se décomposent avec le temps et perdent leur charge organique : elles se fossilisent.